Nouvelles du Libre

Logiciel libre : de la propriété intellectuelle au droit de la concurrence

Toolinux - dim, 20/07/2014 - 23:10

Depuis son apparition en 1984, le logiciel libre fait parler de lui au cours de débats souvent passionnés. Il alimente un courant de pensée opposé à l'extension de la propriété intellectuelle, violemment critiqué pour l'insécurité juridique dont il serait à l'origine.

- Revue de presse
Catégories: Nouvelles du Libre

ownCloud : comment Modifier la page de bienvenue

Toolinux - dim, 20/07/2014 - 23:02

Sous ownCloud, de nombreuses applications sont installées par défaut. Parmi elles, une page de bienvenue ou d'accueil qu'il est possible de modifier via son app, “firstrunwizard“. Ce tutoriel explique la marche à suivre.

- Formation
Catégories: Nouvelles du Libre

RMLL : La première liberté ne serait-elle pas l'accessibilité des logiciels libres ?

Toolinux - dim, 20/07/2014 - 23:00

Tel est le thème abordé par la radio des RMLL à Montpellier début juillet. L'émission peut être écoutée en ligne.

- Media
Catégories: Nouvelles du Libre

Campagne de financement participatif pour ProtonMail

Linuxfr - sam, 19/07/2014 - 17:33

ProtonMail est un service de messagerie web sécurisé créé en 2013 par Jason Stockman, Andy Yen et Wei Sun au CERN, situé à côté de Genève en Suisse. À l'opposé de nombreuses messageries web existantes (gmail.com, outlook.com…), ProtonMail chiffre les courriels avant qu'ils ne soient envoyés au serveur. ProtonMail est actuellement en version bêta.

Depuis le 17 juin, une campagne de financement participative a été lancée par l'équipe de développeur dans le but d'atteindre 100 000$. Deux semaines plus tard, le projet avait déjà reçu 200 000$. La prochaine étape est d'atteindre 500 000$ afin que des applications pour iOS et Android soient développées. La campagne se termine le 31 juillet. ProtonMail accepte les paiements par carte bleue, paypal (voir plus bas) et bitcoin.

Détail de la sécurité

Les développeurs mettent en avant plusieurs points pour justifier de la sécurité de ce nouveau projet.

Tout d'abord, les serveurs de ProtonMail sont localisés en Suisse et dépendent donc de la législation suisse qui est l'une des plus protectrices au monde concernant les données personnelles (d'après les développeurs). Seul le tribunal cantonal de Genève ou le tribunal fédéral peuvent obliger ProtonMail à fournir les données extrêmement limitées qu'ils ont de leurs utilisateurs.

De plus, les données ne sont pas accessibles. Le système repose sur deux mots de passe. Le premier permet de se connecter à la messagerie. Celui-ci est connu par les administrateurs. Une fois connecté, les données sont envoyées chiffrées à l'utilisateur. Il utilise alors le deuxième mot de passe, connu de lui seul, pour déchiffrer les données au sein du navigateur. Ce deuxième mot de passe n'est pas envoyé au serveur, ni les données déchiffrées. Les données sont donc chiffrées de bout en bout et les serveurs de ProtonMail ne contiennent que des données chiffrées.

ProtonMail n'enregistre aucun log. Il ne sauvegarde aucune métadonnée, que ce soit les adresses IP à partir desquelles l'utilisateur se connecte, ou bien le temps durant lequel un compte est consulté. À noter que Google Analytics est utilisé mais uniquement sur la page d'accueil du site. Il n'est pas possible de faire correspondre les données avec un compte utilisateur spécifique.

Il est possible d'échanger des mails avec d'autres services de messagerie. Dans ce cas, votre correspondant recevra un lien vers le message chiffré qu'il pourra déchiffrer grâce à la phrase de passe que vous lui aurez auparavant communiqué par un moyen de communication sécurisé ;)

Enfin, il existe une option pour activer l'autodestruction des courriels au bout d'un certain délai.

Techniquement, sur quoi ça repose ?

Techniquement, le chiffrement des données est réalisé avec AES et RSA implémenté dans OpenPGP. Par ailleurs, des scripts vérifient régulièrement l'intégrité du code en exécution de sorte à détecter toute modification de celui-ci. Enfin, bien que les données transitant depuis le serveur vers votre navigateur web soient déjà chiffrées, la communication s'effectue via SSL pour ajouter une protection supplémentaire (attaque de l'homme du milieu).
Leur certificat SSL est fournit par SwissSign. Les développeurs publieront prochainement le hash SHA3 de leur clé publique SSL.

Enfin, l'équipe a choisi avec attention l'emplacement physique des serveurs. Ils sont situés dans des centres de traitement de données (datacenters) sécurisés et gardés aux côtés des serveurs de banques suisses. Du côté humain, aucune personne ne possède l'ensemble des mots de passe d'accès ; ils sont conservés par différents personnes de nationalités différentes.

Équivalent

À noter que tutanota, basé en Allemagne, propose le même genre de fonctionnalités.

Paypal pense que c'est illégal

En plein milieu de la campagne de financement, le 30 juin dernier, paypal décide unilatéralement de bloquer les dons pour ProtonMail. Paypal se demandait si ProtonMail était légal et s'ils avaient l'autorisation du gouvernement (lequel ?) pour chiffrer les courriels. Le blocage a été levé le lendemain dans l'après-midi.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

Une nouvelle version de l'Agenda du Libre vient d'être déployée!

Linuxfr - sam, 19/07/2014 - 17:31

En 2013, l'April a repris l'hébergement de l'Agenda du Libre. Afin de faire évoluer le projet, une nouvelle version a été écrite en Ruby on Rails. Celle-ci utilise actuellement rigoureusement la base de données et l'ergonomie de l'ancienne version.

Vous pouvez retrouver le code source dans son intégralité sur son dépôt Gitorious.

La période étant plutôt creuse et le code prêt, nous avons modifié la configuration Apache httpd pour que le site www.agendadulibre.org pointe vers la nouvelle version.

Cette nouvelle version comporte probablement encore beaucoup de bugs et oublis, mais apporte aussi :

  • une meilleure accessibilité ;
  • la validation W3C ;
  • des formulaires html5 ;
  • l'internationalisation ;
  • un outil d'administration ;
  • des dépendances vers des bibliothèques tierces ;
  • un système de migration de la base de données ;
  • des textes modifiables depuis la base de données ;
  • et enfin, des tests unitaires, fonctionnels et de sécurité.

Des tests ont été réalisés ; de plus les flux type RSS et iCal répondent avec les mêmes URL qu'avant, donc idéalement la plupart des sites référençant l'Agenda du Libre français ne devraient subir aucun désagrément.

Le script de soumission automatisée d'événements, en python, a été mis à jour, mais il faudra tout de même que les utilisateurs le téléchargent.

En fonction des remontées reçues, nous verrons pour les versions suisses et belges, qui utiliseront le même code mais une base de données séparée.

Nous sommes joignables par IRC sur #agendadulibre (sur freenode) ou par courriel à devel chez agendadulibre point org si vous avez le moindre souci ou si vous souhaitez des évolutions !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

L'événement libre à Toulouse : Le Capitole du Libre

Linuxfr - sam, 19/07/2014 - 07:47

L’édition 2014 du Capitole du Libre se tiendra cette année les samedi 15 et dimanche 16 novembre à l’ENSEEIHT de Toulouse. Le Capitole du Libre est un événement consacré aux Logiciels Libres, organisé par l’association Toulibre, orienté à la fois vers le grand public et le public spécialisé.

Il sera précédé d'une journée à destination des professionnels le vendredi 14 novembre, organisée par l'association Solibre.

Le Capitole du Libre est l'événement du libre toulousain. Des conférences et des ateliers auront lieu tout au long du week-end. Des stands et des animations seront proposés au public pour leur faire découvrir le monde du Libre.

Au programme du week-end du Capitole du Libre

Les thématiques suivantes seront abordées :

  • Grand Public et Enjeux du Libre (découverte, éducation, juridique, biens communs…) ;
  • Technique (système, développement, réseau…) ;
  • Multimédia & Bureautique (graphisme, vidéo, son, ainsi que les logiciels de bureau) ;
  • Internet Libre (outils libre pour l'auto-hébergement de site, de mail…) ;
  • Open Hardware et Embarqué (arduino, raspberry pi…) ;
  • DevOps (déploiement et intégration automatisée).

Deux événements de communautés du libre seront programmés :

  • Akademy-FR ;
  • Hackfest Libre Office.
Appel à Conférences et ateliers

L'appel à conférences et à ateliers est lancé ! Vous pouvez dès à présent faire vos propositions sur la page dédiée du Capitole du Libre. Le dossier de sponsoring est consultable en ligne.

Liens supplémentaires :

Restez connectés :

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

Haka pour le traitement de flux réseau

Linuxfr - ven, 18/07/2014 - 08:48

Haka est un framework/langage basé sur Lua et destiné à appliquer des règles sur du trafic réseau en temps réel. Il permet aussi bien de faire un pare-feu classique, filtrant « bêtement » sur les ports, qu'un pare-feu applicatif. Il utilise la notion de dissecteur qui, une fois la grammaire du langage décrite, permet de définir différents événements qui pourront être utilisés dans les règles définies.

Il faut noter que ce n'est que le tout début du langage, il manque encore certaines fonctionnalités critiques.

Haka est sous licence MPL 2.

Disclaimer : j'ai fait le workshop Haka aux RMLL et il se basait sur la version 0.2 en développement de Haka, c'est donc celle-ci qui est décrite.

À quoi ça sert ?

Vous pouvez bien sûr l'utiliser en tant que pare-feu classique, mais cela a peu d'intérêt. Il vaut mieux l'utiliser en tant que pare-feu applicatif qui va donc analyser le protocole de couche 7 ; cela peut aller de l'antispam à l'analyse de flux DNS pour, par exemple, lever une alerte en cas de détection d'attaque par cache poisoning. Mais il peut aussi faire de la modification de paquet, par exemple, pour éviter une attaque comme Heartbleed en corrigeant l'entête du message TLS afin qu'il ait bien la taille du message. Stéphane Bortzmeyer proposait même de l'utiliser pour mettre en place un proxy DANE.

Exemples

Un Hello World qui enverra un message de catégorie info dans les logs à chaque paquet IPv4 reçu :

local ipv4 = require('protocol/ipv4') haka.rule{ hook = ipv4.events.receive_packet, eval = function (self, pkt) haka.log('info', 'message receive from %s', pkt.src) end }

Un exemple un peu plus complexe qui remplace toutes les images qui transitent en HTTP par le logo de LinuxFr.org. On notera que c'est loin d'être parfait, il ne gère pas les images dont les tags sont sur plus d'une ligne et ne vérifie pas qu'il s'agit d'HTML qui transite. Il fonctionne en interceptant la requête au serveur pour éviter les caches et éviter un transfert gzippé qui ne peut (pour l'instant) être modifié avec Haka. Ensuite, il applique une simple expression régulière dans le contenu de la réponse du serveur.

local http = require('protocol/http') local rem = require('regexp/pcre') http.install_tcp_rule(80) haka.rule { hook = http.events.request, eval = function(conn, request) request.headers['Accept-Encoding'] = nil request.headers['Accept'] = '*/*' request.headers['If-Modified-Since'] = nil request.headers['If-None-Match'] = nil haka.log('info', 'request') end } -- La règle suivante permet d'éviter des problèmes de Content-Length qui ne serait plus cohérent haka.rule { hook = http.events.response, eval = function(conn, response) conn:enable_data_modification() end } local regexp = rem.re:compile('<img .*/>', rem.re.CASE_INSENSITIVE) haka.rule { hook = http.events.response_data, eval = function(flow, iter) local result = regexp:match(iter, true) haka.log('info', 'plop %s', result) if result then haka.log('info', 'plop') result:replace(haka.vbuffer_from('<img src="http://linuxfr.org/images/logos/logo-linuxfr-cadre-ombre.png"></img>')) end end } Débuggage

Premièrement, il est tout à fait possible d'utiliser des fichiers pcap au lieu d'un flux réel, très pratique pour faire des tests. Ensuite, l'outil de debug permet d'effectuer les opérations de manière interactive, ce qui permet de voir pas à pas comment se comporte le flux.

Test

Pour tester par vous-même, le projet a mis a disposition une image iso qui a été utilisée pour le workshop aux RMLL, il s'agit d'une Debian live qui s'ouvre sur un bureau XFCE. Sur le bureau, deux liens : la documentation et les instructions du workshop. Avec cela, pas besoin de passer du temps à l'installer sur votre système pour tester.

Développements futurs
  • il manque un dissecteur IPv6 ;
  • après la sortie de la version 0.2 qui devrait apporter suffisamment de fonctionnalités pour que l'outil soit utilisable, le travail va se tourner vers les performances.
Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

Firefox OS débarque en France

Toolinux - jeu, 17/07/2014 - 23:35

Un an après le lancement des premiers apppareils, Firefox OS est désormais disponible sur sept smartphones fournis par cinq opérateurs dans 15 pays. Son arrivée en France est annoncée.

- Matériels
Catégories: Nouvelles du Libre

Thecus annonce une mise à jour de son OS maison

Toolinux - jeu, 17/07/2014 - 23:20

Thecus annonce aujourd'hui des améliorations du système d'exploitation, basé sur Linux, pour tous les modèles de NAS entreprise et particulier.

- Logiciels
Catégories: Nouvelles du Libre

Mirantis OpenStack intégré à Oracle Linux et Oracle VM

Toolinux - jeu, 17/07/2014 - 23:15

Le fournisseur annonce l'intégration des solutions Oracle Linux et Oracle VM à sa distribution Mirantis OpenStack afin de fournir aux clients communs d'Oracle et de Mirantis une distribution OpenStack.

- Services
Catégories: Nouvelles du Libre

Nombre record d'attaques DDoS volumétriques au premier semestre 2014

Toolinux - jeu, 17/07/2014 - 23:05

Arbor Networks publie les statistiques mondiales relatives aux attaques DDoS, issues de son observatoire des menaces ATLAS. Ces chiffres font apparaître un nombre sans précédent d'attaques volumétriques au premier semestre 2014, avec plus de 100 d'entre-elles supérieures à 100 Gbit/s.

- Revue de presse
Catégories: Nouvelles du Libre

Ned et les maki 0.3

Linuxfr - jeu, 17/07/2014 - 22:42

Voici une nouvelle qui devrait faire plaisir à plus d’un : Ned et les maki continue son petit bonhomme de chemin et passe en version 0.3.

Ned et les maki, est un jeu vidéo créé par les Geeky Goblin Productions en collaboration avec devnewton et Natir. Il propose au joueur de prendre le contrôle de Ned, le koala masqué à chaussettes rayées, afin de ranger des maki dans des assiettes sur le modèle d'un sokoban amélioré. Il propose des graphismes très sympathiques, une histoire, un univers original et des mécaniques de jeu enrichies.

Les Nouveautés Juste un doigt…

Le jeu est désormais jouable entièrement à la souris, au touchpad ou avec un écran tactile.

Pour déplacer Ned, il suffit de cliquer ou tapoter sur l'écran et des boutons permettent d'annuler le dernier coup, de réinitialiser le niveau en cours ou de retourner au menu principal.

Game on throne

Nous sommes heureux d’annoncer qu’un premier portage de Ned et les maki a été effectué sous Android™. Vous pourrez ainsi vous adonner au rangement de maki dans les transports en commun, aux toilettes, au bureau ou dans la cour de récréation, et ainsi remplacer vos amis par votre koala masqué à chaussettes rayées préféré !

RMLL

Au début du mois, les GGP ont présenté cette version de Ned et les maki aux visiteurs lors du week-end grand public des Rencontres mondiales du logiciel libre à Montpellier. Un certain nombre de bugs ont été repérés et les joueurs ont proposé des idées fort intéressantes. Vous trouverez sur notre blog un retour d'impressions.

À suivre

Pour la version 0.4, nous prévoyons de corriger encore plus de bugs, et d’implémenter d'autres éléments de gameplay — de nouveaux objets, de nouveaux personnages, etc. La musique devrait également commencer à apparaître dans le jeu.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

Spacewalk 2.2

Linuxfr - jeu, 17/07/2014 - 18:51

Spacewalk est un logiciel de gestion des systèmes et de leurs mises à jour pour les distributions basées sur les paquets RPM. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais ce projet est en fait celui qui sert de base à Red Hat Network Satellite (RHN), ainsi qu'à SUSE Manager.

Le 16 juillet dernier est sortie la version 2.2 de ce logiciel, dont les changements principaux sont détaillés en deuxième partie de dépêche.

Améliorations

Les notes de versions démarrent en annonçant la prise en charge des clients RHEL 7 et CentOS 7. Attention cependant, le site de Spacewalk chez Red Hat indique bien que RHEL n'est pas pris en charge par Spacewalk en tant que client, la prise en charge est donc technique et valide que les outils clients fonctionnent. N'espérez pas connecter un Spacewalk à RHN !

On notera que le fonctionnement d'un serveur Spacewalk sur une base système RHEL 7 (ou CentOS 7) n'est pas opérationnel : cela est expliqué par l'absence, dans EPEL 7, de paquets indispensables (actuellement en stade bêta).

D'autres améliorations concernent l'API : en plus d'un certain nombre de nouvelles méthodes (42 listées dans l'annonce), il est possible de s'y connecter en lecture seule.

Spacewalk est capable d'exécuter des actions sur les machines clientes. L'amélioration consiste à pouvoir enchaîner plusieurs actions, par exemple pour des procédures de mise à jour complexes.

L'une des particularités de Spacewalk est qu'il est basé sur Cobbler. Ce dernier est capable d'agir, en association avec le matériel adéquat, sur l'alimentation des systèmes clients. Spacewalk 2.2 exploite maintenant cette fonctionnalité de Cobbler, permettant par exemple d'allumer depuis l'interface web un serveur éteint. Attention cependant, cette fonctionnalité n'est pas accessible sur les clients RHEL 5 ou CentOS 5, car le paquet fence-agents n'est pas disponible pour ces plateformes.

Spacewalk dispose d'un composant nommé Spacewalk Proxy. Lorsqu'il est mis en place, les clients effectuent leurs requêtes vers le proxy, qui les transmet au serveur Spacewalk. C'est par exemple utile dans le cas de restrictions réseau. Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition dans Spacewalk Proxy, le Proxy Pre-Cache : cela permet de limiter le trafic réseau entre un Spacewalk et son proxy, en mettant en cache les requêtes vers des paquets RPM, qu'elles viennent de Yum ou d'Anaconda. Il est de plus possible de peupler manuellement le cache.

Côté sécurité, l'annonce met l'accent sur la prise en charge de FIPS 140-2. Il s'agit de pouvoir utiliser Spacewalk sur un serveur qui implémente ce standard et d'installer ou d'enregistrer des clients qui eux aussi l'implémentent.

Enfin, la gestion d'identités n'est pas en reste avec des améliorations de l'intégration d'une authentification externe (apparue en 2.1).

Suppressions futures

Si du côté des systèmes compatibles, rien n'est enlevé pour Spacewalk 2.2, ça bougera dans les prochaines versions, puisque la prise en charge de RHEL 5 et CentOS 5 sera supprimée, tout comme celle des systèmes Solaris.

À noter aussi, Spacewalk dispose de fonctionnalités de surveillance : si vous ne les utilisez pas, ne commencez pas, le composant qui les gère va également disparaître !

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

Simplification des démarches administratives

Linuxfr - jeu, 17/07/2014 - 10:01

Jusqu'au 15 septembre 2014, on peut proposer des idées pour simplifier les démarches administratives. C'est l'occasion de proposer des idées qui peuvent faire avancer le Libre.

On peut par exemple suggérer de ne plus proposer le téléchargement du lecteur PDF d'Adobe Reader sur les sites Web des administrations mais des lecteurs PDF libres. Si vous avez d'autres idées pour faire progresser le libre, les formats ouverts, l'interopérabilité, l'accessibilité des sites Web, l'Open Data… il suffit de faire une proposition en tant que particulier ou entreprise. Chaque proposition est ensuite acceptée ou rejetée. Si elle est rejetée, vous pouvez quand même faire un commentaire (non soumis à modération).

Si vous avez posté une proposition ou si vous avez des idées, merci de les noter sur le Pad (éventuellement avec le lien vers votre proposition lorsqu'elle a été validée). La FSFE pourra ainsi faire un suivi des propositions.

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

SDIS 59 adopte OBM.org, LinShare.org et LinID.org

Toolinux - mer, 16/07/2014 - 23:40

Le plus grand service départemental d'incendie et de secours de France, le SDIS 59, fait visiblement confiance à Linagora. Pour sa suite collaborative, l'organisation fait le choix de trois logiciels libres : OBM.org, LinShare.org, LinID.org et d'un logiciel libre de listes de diffusion, Sympa.

- Services
Catégories: Nouvelles du Libre

ERP hybride : une alternative au SaaS selon les entreprises

Toolinux - mer, 16/07/2014 - 23:20

Après "ERP : où en sont les entreprises ?", Sage publie une nouvelle infographie très intéressante. Ce document a été réalisé à partir des résultats d'une étude réalisée en 2013 par le CXP pour l'éditeur.

- Services
Catégories: Nouvelles du Libre

Red Hat Inktank Ceph Enterprise 1.2

Toolinux - mer, 16/07/2014 - 23:13

Red Hat ajoute des fonctions de hiérarchisation et de protection des données à la plate-forme de stockage pour OpenStack.

- Logiciels
Catégories: Nouvelles du Libre

Talend Big Data Sandbox pour "accélérer l'adoption des Big Data"

Toolinux - mer, 16/07/2014 - 23:07

Talend lance Talend Big Data Sandbox, un environnement virtuel préconfiguré, conçu pour démarrer rapidement des projets d'analyse de Big Data en s'appuyant sur des cas d'usage inspirés de projets réels et sur des outils d'apprentissage interactifs.

- Logiciels
Catégories: Nouvelles du Libre

Big Data : lancement d'Oracle Big Data SQL

Toolinux - mer, 16/07/2014 - 23:05

Oracle annonce Oracle Big Data SQL, un logiciel s'appuyant sur le langage SQL pour assurer une intégration des données entre Hadoop, NoSQL et Oracle Database.

- Logiciels
Catégories: Nouvelles du Libre

Sortie de Variation v1.0

Linuxfr - mer, 16/07/2014 - 23:02

Variation est un logiciel de gestion de dossiers d'usagers adapté au secteur du social et médico-social. Il s'adresse par exemple aux structures d'hébergement ou d'emploi de personnes handicapées, au suivi à domicile d'adolescents en difficultés, aux maisons de retraite, etc.

Nous sommes heureux d'annoncer la sortie de la version 1.0 de Variation sous licence libre (AGPL).

Nous avons voulu développer une application la plus modulaire possible :

  • du côté métier, en définissant des briques élémentaires - champs de saisie, établissements, groupes, documents, événements, notes - que l'on peut arranger et paramétrer selon les besoins,
  • du côté technique, en se basant sur une API au niveau de la base de données, utilisée pour le développement de l'interface utilisateur web, de l'accès aux données via WebDAV et tout autre développement à venir.

Après quelques installations réalisées avec succès dans divers types d'établissements du social (MECS, SESSAD, suivi RSA, FAE), nous désirons libérer les sources de l'application afin de pouvoir nous concentrer sur le développement de nouvelles fonctionnalités.

D'après cette première expérience, l'installation d'une telle solution nécessite au moins deux compétences : une compétence métier pour paramétrer le logiciel selon les besoins de l'établissement et une seconde compétence technique pour installer la solution sur un serveur Linux et l'intégrer dans le système d'information en place (import des données, développement de tableaux spécifiques en se basant sur WebDAV ou l'API, développement de connecteurs avec d'autres applications du S.I., etc.).

Des instructions d'installation, un tutoriel de démarrage et une documentation de l'API sont disponibles au téléchargement depuis le site officiel. Nous espérons financer les futurs développements en mettant en vente différents manuels : un premier tome couvrant les concepts et l'utilisation du logiciel, un deuxième tome couvrant le paramétrage et l'administration.

Un troisième tome à venir couvrira les détails de l'installation, l'intégration et le développement (et dont la gratuité reste à débattre).

Télécharger ce contenu au format Epub

Lire les commentaires

Catégories: Nouvelles du Libre

Syndiquer le contenu